Ostéopathie

Le concept d’unité du corps dans l’approche ostéopathique est fondamental. En effet, c’est par une appréhension globale de l’anatomie et la physiologie de l’organisme que l’ostéopathe va pouvoir identifier la cause de la douleur ou de la gêne.

Selon ce principe, chaque élément du corps humain fait partie d’un tout, savamment orchestré. Ainsi, une articulation va certes relier deux os afin de permettre le mouvement mais elle est en fait mobile grâce à des muscles qui vont être moteurs de cette articulation. Et, certains de ces muscles sont également moteurs d’autres articulations. Ainsi, les muscles du corps s’organisent autour de multiples chaînes. De plus, l’ensemble du corps est structuré autour de tissus dits conjonctifs dont font partie les fascias. Les fascias sont des tissus qui assurent la liaison entre les différentes structures du corps. Ils ont une fonction de support pour les vaisseaux sanguins, lymphatiques et les nerfs, une fonction de maintien des différentes structures et participent à l’absorption et au relais des contraintes. Les différents fascias du corps humain sont reliés les uns aux autres selon une architecture précise qui définit un autre type de chaînes. Ainsi, une tension sur une structure isolée sera systématiquement répercutée, en partie au moins, aux musclesfascias, os etc. qui sont en relation avec cette structure. Selon les cas, cette tension, qui peut être de différentes natures (choc, « faux mouvement », spasme musculaire, spasme viscéral, etc.) pourra induire une perturbation de la fonction de la structure ou des structures environnantes. Celle-ci pourra s’accompagner ou non de douleur. La dysfonction, relayée par les fascias, les muscles, les os, influencera le fonctionnement des structures faisant partie des chaînes citées précédemment et pourra avoir un impact à distance sur une ou plusieurs structures du corps.

Le rôle de l’ostéopathe est de prendre en compte cette unité dans son examen et dans son traitement. Ainsi, vous pourrez être surpris de le voir examiner le bassin et tout le rachis dans le cas d’une entorse de cheville par exemple, ou encore palper votre abdomen alors que vous le sollicitez pour une lombalgie. Il est crucial de prendre en compte toutes les structures en lien avec votre douleur car, de par leurs relations complexes, la cause de la douleur peut être éloignée de la localisation de cette douleur.


Articles similaires

Réalisation & référencement Site web responsive

Connexion