Ostéopathie

On appelle céphalées tous les maux de tête. La migraine est une céphalée d’un type particulier.

On définit une migraine par la présence de signes systématiques et précis parmi :

  • une douleur présente sur un seul côté du crâne à la fois, pouvant changer de côté d’une crise à l’autre,
  • une douleur que l’on qualifie de pulsatile, c’est-à-dire qu’elle suit les battements du cœur,
  • la douleur augmente à l’effort et est particulièrement invalidante
  • la migraine peut s’accompagner de nausées, vomissements, de difficulté à supporter le bruit ou la lumière
  • elle dure en généralement 24 h mais peut s’étendre jusqu’à 72h

La migraine touche plus souvent les femmes sans que l’on sache expliquer pourquoi. Dans 50% des cas, les personnes migraineuses ont un parent migraineux lui aussi. Les mécanismes suggérés de la migraine impliquent une vasoconstriction des vaisseaux du crâne suivie d’une vasodilatation. Ce serait cette vasodilatation qui provoquerait la douleur. Dans ce cadre, l’ostéopathie peut avoir une action intéressante sur la migraine. Le traitement vise à réduire l’intensité des crises et surtout leur fréquence. L’ostéopathe va détailler précisément l’histoire et les antécédents du patient souffrant de migraine. L’objectif est de comprendre sur quel terrain s’expriment les crises et si possible de les mettre en lien avec certains facteurs déclenchants. Souvent, le patient a identifié lui-même certains facteurs, mais certaines crises restent inexpliquées.

Une fois le contexte posé, l’ostéopathe va déterminer son approche. Elle inclura bien entendu un abord articulaire notamment de la zone cervico-dorsale ou encore l’articulation de la mâchoire. Mais avant tout l’approche ostéopathique spécifique de la migraine s’attache au crâne sur ses aspects vasculaires notamment, mais aussi au système nerveux autonome, qui a fait l’objet d’articles précédemment. En effet, le système nerveux autonome est le système nerveux qui régule l’activité de tous nos organes. Dans le cadre de la migraine, l’action qui nous intéresse est celle que ce système a sur la vasoconstriction et vasodilatation des vaisseaux du crâne. Enfin, selon le contexte particulier du patient, l’ostéopathe pourra adjoindre un travail sur le système digestif ou encore un travail à visée hormonale.


Articles similaires

Réalisation & référencement Site web responsive   |   Ce site a été proposé par MES OSTEOS

Connexion